Transamo, partenaire du “New Deal pour les voies rapides du Grand Paris”

| 1 octobre 2018

Le Forum métropolitain du Grand Paris a retenu le 20 septembre le groupement d’innovateurs et d’experts représenté par Seura Architectes pour participer à la ‘Consultation internationale sur le devenir des autoroutes, du boulevard périphérique et des voies rapides ou structurantes du Grand Paris’ et mener une étude prospective sur la réinvention des réseaux routiers en Île-de-France aux horizons 2024 (Jeux Olympiques), 2030 (Grand Paris Express) et 2050.

L’équipe « New Deal pour les voies rapides du Grand Paris » a proposé une vision radioconcentrique où l’ A 104, deuxième rocade de la région parisienne, devient le nouveau territoire à conquérir, la « new frontier » : c’est autour de cette rocade que se développeront l’urbanisation, l’emploi, le loisir, et la demande de transport ; c’est sur cette rocade et depuis elle que se développera l’intermodalité entre les modes de transport du futur. En axant la réflexion et le travail sur cette rocade, l’équipe proposera des solutions qui entraîneront de nouveaux usages des radiales aujourd’hui congestionnées.

Le « New Deal pour les voies rapides du Grand Paris » revendique une approche internationale et pluri-disciplinaire. Les organisations membres du groupement (mandataire Seura Architectes) sont organisées en 3 pôles :

    • Un pôle « transformations » (urbanisme, paysages, architecture) constitué par:
      • Seura Architectes (David Mangin, auteur en particulier de « Paris-Babel, une mégalopole européenne »)
      • Carles Llop, coordonnateur des travaux « avenues métropolitaines de la région Barcelone », et co-auteur avec Seura d’une consultation sur la métropole d’Aix-Marseille ;
      • Anna Cervera et Maria Zahonero, paysagistes (Barcelone).
    • Un pôle « innovations » (villes, services, design, technologies)
      • Carlo Ratti Associati Il est constitué par l’agence d’architecture et de design (Turin, Londres, New York), en collaboration avec le MIT Sensible Citylab.
    • Un pôle « mobilités » (environnement, infrastructures, trafic, modèles économiques) composé par :
      • Leonard, plate-forme de prospective et d’innovation du Groupe VINCI (animateur)
      • INGEROP, société d’ingénierie
      • Transamo, filiale de Transdev experte en développement de réseaux de transports publics et d’automation,
      • Ecov, startup proposant de nouveaux services de covoiturage
      • C3i (Jean Coldefy, économiste et prospectiviste des transports).

L’équipe s’appuiera également sur l’évaluation  de l’expert en économie des transports Yves Crozet, celle de la start-up MACAUTO qui développe des solutions innovantes pour l’autopartage et celle de Jean Grébert, expert systèmes de transport et mobilités.

Le premier séminaire de travail de l’équipe se tiendra le 19 octobre, après une réunion du Comité de pilotage du FMGP le 5 octobre.